Logo-Cigales-BFC

Bandeau-Haut-site-CIGALES

 
Bouton Accueil site CIGALES Bourgogne Franche Comté
Bouton Association Régionale des CIGALES Bourgogne Franche-Comté
Bouton Charte des CIGALES
Bouton CIGALES en région
Bouton Entreprises cigalées
Bouton Charte des CIGALES
Bouton Devenir cigalier
Bouton Devenir entreprise cigalée
Bouton Contacter les CIGALES
Logo Facebook lien page
Logo Linked in lien compte

Entreprise cigalée

Les Créatures… collaboratives, participatives et écoresponsables

Equipe-Bar-Atteint

Si Hélène Henry-Fohr avait été Gaïa elle aurait enfanté Ouranos, Pontos et Ouréa. Fondatrice des « Créatures », elle a donné vie au Char à Bia, au Récitroc et au Bar Atteint à Belfort, entre 2012 et 2015. Projet associatif, éducatif, culturel, artistique, créateur de lien social… Le Bar Atteint donne libre cours à l’imagination et aux propositions de gestion alternative d’un lieu dans lequel la biodiversité humaine est l’aspect fédérateur

Hélène Henry-Fohr était chargée de mission à la MIFE (Maison de l’Information sur la Formation et l’Emploi) quand germe l’idée de monter avec une collègue un projet artistique, citoyen et alternatif dans le secteur belfortain. Idéalement il devrait être situé dans une zone péri-urbaine. Ce lieu accueillerait gratuitement les artistes en résidence. La contrepartie étant qu’ils devraient animer des ateliers et donner de leur temps pour faire vivre l’endroit. Porteuses de valeurs éthiques, elles prônent l’ouverture d’esprit, la curiosité, la cohésion sociale, l’habitat participatif, l’esprit écoresponsable et l’implication citoyenne. Toutes deux quittent leur emploi et se lancent dans la réalisation de ce projet.

Faute de trouver le lieu adapté, elles investissent dans une roulotte, Le Char à Bia, avec lequel elles sillonnent les routes et les événements culturels locaux. Dans cet outil à fort capital sympathie, elles proposent de la petite restauration bio. Le succès est tel qu’elles ont très vite 80 dates programmées et autant d’événements à couvrir. Cette épopée dure 3 ans à temps plein. Sa collaboratrice quitte l’aventure. Hélène est très vite rejointe par Gaël Berthelot qui quitte son emploi pour sillonner les événements culturels franc-comtois, avec elle et un collectif de bénévoles convaincus.

En 2015, Le Bar Atteint voit le jour au 25 rue de la Savoureuse à Belfort (c’est l’ancienne salle des fêtes que l’Alstom a cédé pour 1 franc symbolique à l’église protestante au début du siècle dernier) il doit être un vecteur social. La population doit se l’approprier, le faire vivre en proposant des animations, des ateliers, débats/conférences, soirées spectacles… qui l’intéresse et lui ressemble.

Les tables et les chaises sont hétéroclites, le bar est un ancien toboggan, adapté pour les personnes handicapées avec une partie mobile, actionnée par un vélo. Une scène ouverte aux compagnies théâtrales et aux groupes musicaux fait face à l’entrée, écran de cinéma et affiches plongent les clients dans une ambiance chaleureuse et détendue.

L’équipe se compose de 4 permanents (Erwan Le Gall, Gaël Berthelot, Chrystel Monnet et Régis Di Giorgio). Ponctuellement épaulée par 157 associés dont une cinquantaine est devenue bénévole. Ils gèrent à leur guise leur participation. Tout un chacun est invité à s’impliquer, animer et faire vivre ce lieu. Les menus sont établis par Régis, ancien animateur de périscolaire, peintre, archéologue et fou de cuisine. Il mise sur des recettes simples mais atypiques, de toutes origines. Les plats sont concoctés avec des produits locaux et bios. Pour éviter les pertes et le gaspillage il propose sur sa carte : 2 entrées (1 soupe et 1 tartine), un plat du jour, un abat, un plat végétarien et un dessert maison. Les boissons sont des productions locales, voir régionales. Le café issu du commerce équitable. Pas étonnant que les Clubs CIGALES aient soutenus ce projet.

Cette création a été possible grâce à la mobilisation de proches, du réseau et d’une participation financière du club CIGALES La Dame Verte, créé spécialement autour du projet et du club Les Petits Ruisseaux d’Audincourt. Malheureusement, pour des raisons diverses et variées, les membres de la Dame Verte sont passés de 10 à moins de 5, les rencontres entre cigaliers se sont étiolées dans le temps et les cotisations réduites à peau de chagrin, explique Liliya Galimova, gérante actuelle. Elle ajoute que cela est bien dommage car « cet outil de financement participatif citoyen permet à tout un chacun de s’investir dans la vie locale et de permettre à des petits porteurs de grands projets de démarrer.» Elle ajoute que les projets intéressants ne manquent pas dans le secteur. Pour elle l’une des raisons de cette perte de membres est liée au fait que ce club CIGALES s’était monté autour d’un projet unique et que ses membres, majoritairement des jeunes actifs (moyenne d’âge 35/40 ans), n’ont pas réussi à jongler sur le long terme entre leur vie professionnelle, leur vie familiale et personnelle, et leurs autres activités. Cependant elle reste positive et souhaite pouvoir coopter de nouveaux membres pour permettre au club CIGALES de la Dame Verte d’atteindre ses 5 années de vie, puis faire des petits.

Les Créatures

25 rue de la Savoureuse

90000 Belfort

09 83 91 82 95

www.les-creatures.org

Actualités
Newsletter